Chun-li (Street Fighter II : The Animated Movie)

Chun

Avec sa tenue traditionnelle chinoise et ses rubans blancs dans les cheveux, Chun-Li pourrait presque passer pour une jeune fille paisible. Elle n’a pourtant peur de personne et la célérité de ses coups de pied a de quoi semer la terreur parmi les combattants mâles de Street Fighter. Star du jeu de combat édité par Capcom depuis son extrêmement populaire épisode II paru en 1991, l’accorte brunette aux cuisses musclées est non seulement l’une des deux ou trois héroïnes les plus fameuses de toute l’histoire vidéoludique, mais aussi, plus généralement, une figure essentielle de la culture pop japonaise. Les fanatique du cosplay peuvent en témoigner, qui font toujours d’elle l’un de leurs premiers modèles.

Si l’on en croit sa biographie officielle, Chun-Li se serait fait embaucher par Interpol à l’âge de 18 ans dans le but de percer le mystère entourant la disparition de son père. Dans le long métrage d’animation dérivé de Street Fighter II et distribué au Japon en 1994, elle apparaît d’ailleurs en enquêtrice pointilleuse, avant de se voir offrir une scène de combat mémorable, à domicile et au sortir de la douche. Tout au long du film comme, souvent, dans les saynètes animées intégrées aux jeux, Chun-Li semble le personnage le plus humain du lot, à la fois plus rationnelle et plus sensible que les brutes body-buildées qui l’entourent, et néanmoins furieusement compétente au centre de l’arène.

Sur son versant interactif comme dans ses reprises manga, Street Fighter opère la fusion cosmopolite de toutes les mythologies modernes du combat au corps à corps, invitant à se côtoyer un double de Bruce Lee, un catcheur russe,  un militaire hollywoodien, un sumotori… Echappant aussi bien au cliché de la femme-trophée qu’à celui de l’amazone virilisée, Chun-Li est le supplément d’âme de la bataille costumée.

(Paru dans Manga Impact, Editions Phaidon, 2010)

Erwan Higuinen

4 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *