Death Note

DeathNote

Kira n’existe pas, du moins pas tel qu’on l’entend couramment. Kira est un personnage public sans visage, le héros d’une fiction collective, un nom donné par la société à l’inconnu qu’elle imagine responsable du décès brusque et incompréhensible d’innombrables criminels. Mais derrière Kira se cache un être bien réel, le jeune Light, lycéen japonais à première vue très ordinaire bien que scolairement surdoué. Un jour, il trouve par hasard un mystérieux cahier, dont il apprend rapidement qu’il suffit d’y inscrire le nom de quelqu’un pour provoquer sa mort quelques secondes plus tard. Or l’ado poli et sans histoire est aussi un être solitaire et secret, qui s’enferme dans sa chambre dès son retour du lycée pour ruminer sa haine de notre époque. S’il utilisait ce cahier pour faire disparaître tous les (autres) assassins, le monde ne serait-il pas meilleur ? Et lui, ne deviendrait-il pas, en quelque sorte, un dieu ?

Adaptée d’un manga de Tsugumi Oba et Takeshi Obata, Death Note est une très étrange série à la sensibilité fin de siècle, dont le héros est un monstre qui semble en partie retiré du réel et corrompu par une certaine idée de la pureté A ses côtés se tient (ou flotte, mollement aérien) un « dieu de la mort » las qui l’observe, bavarde avec lui. Et dont la laideur est comme une métaphore graphique de l’âme trouble de Kira-Light, la projection à ses côtés de son démon intérieur, son tableau grotesque de Dorian Gray post-moderne.

Bientôt pourvu d’un rival détective qui est aussi son double (célèbre mais anonyme, génial mais perturbé et réfractaire aux règles du monde physique), Kira est une figure très contemporaine où convergent celles du téléspectateur frustré, de l’internaute omniscient et du gamer tout-puissant. Autant qu’un duel intellectuel, Death Note est le voyage macabre et fascinant au cœur de sa démence.

(Paru dans Manga Impact, Editions Phaidon, 2010)

Erwan Higuinen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *