30 Rock

30Rock

En 2006, elle était pour nous l’autre série sur les coulisses d’un show inspiré de Saturday Night Live, celle qui n’était pas signée Aaron Sorkin. Et puis Studio 60 on the Sunset Strip s’en est allé, 30 Rock s’est accroché et on s’est laissé conquérir par l’abattage clownesque de Tina Fey, sa créatrice et interprète principale. On a découvert (sur le tard, donc) le génie comique d’Alec Baldwin en cadre caricaturalement républicain de NBC. On s’est régalé des comportements aberrants des seconds rôles (les stars de l’émission « The Girlie Show », les scénaristes, le personnel de la chaîne…), tous spectaculairement immatures, obsessionnels et dérangés.

Plus qu’une parodie des us et coutumes télévisuels, 30 Rock est une farce débridée que l’on peut voir comme une tentative d’extension du domaine du sketch. Celui-ci déborde du show dans le show pour contaminer la sitcom dont les intrigues poussent joyeusement jusque dans le quotidien dysfonctionnel de ses personnages. Son Graal, c’est le gag, la scène burlesque en et pour elle-même, qui décolle en gagnant son autonomie, en se détachant de l’intrigue momentanément réduite au rang de prétexte. Pour cette raison même, 30 Rock est peut-être, en plus d’une des plus drôles, la sitcom la plus « pure » de ces dernières années, celle qui a fait des manières de provoquer le rire et de l’effet que ce dernier produit son sujet et son souci constant, celle qui se recentre sur le gag là où nombre de ses contemporaines (Curb Your Enthusiasm, Louie…) explorent de nouveau territoires. Par ailleurs, Tina Fey for ever.

(Paru dans Les Inrockuptibles, hors-série « 120 séries indispensables », mars 2014)

30 Rock (2006-2013), série créée par Tina Fey

Erwan Higuinen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *