Sound Shapes

underwater3

Paru au mois d’août, Sound Shapes a d’abord fait parler de lui grâce à Beck, dont trois morceaux inédits ont l’honneur d’apparaître dans sa bande son. Mais celui-ci n’est pas seul car le jeu propose aussi des compositions de Jim Guthrie, de deadmau5 ou du musicien canadien Shaw-Han Liem (alias I Am Robot and Proud) qui en est le co-créateur avec Jonathan Mak. Ce dernier s’était déjà fait remarquer en 2007 avec Everyday Shooter qui mêlait avec talent shoot’em up à l’ancienne et expression musicale. Sound Shapes, c’est un peu la même chose, mais dans le registre du jeu de plateformes, et à la puissance mille.

Chaque contact entre notre petit personnage et certains éléments des décors (conçus par plusieurs graphistes invités) produit un son qui vient s’ajouter à la musique. Simple mais envoûtant. Cette réjouissante rencontre au rayon du jeu vidéo arty entre la joie kawaii de Locoroco, le dépouillement incandescent de PixelJunk Eden et les expérimentations sonores d’Electroplankton devrait voir son menu bientôt enrichi par de nouveaux artistes et musiciens. En attendant, chacun peut s’y essayer grâce à un éditeur de niveaux bien conçu. Et passer tout l’automne à vibrer sur le tube vidéoludique indie de l’été.

(Paru dans Les Inrockuptibles n°877, 19 septembre 2012)

Sound Shapes (Queasy Games), sur PS3, PS4 et Vita

Erwan Higuinen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *