Dirigible

Dirigible

Tourné en 1931, Dirigible est le troisième volet d’une série de films d’aventure tournés par Frank Capra pour la Columbia avec le tandem d’acteurs Jack Holt – Ralph Graves après Submarine en 1928 et Flight en 1929, succès publics malgré des critiques mitigées. A l’époque, n’ayant pas encore tourné les comédies qui feront sa réputation, Capra touche un peu à tous les genres, burlesque, mélodrame, film policier et, donc, film d’aventure.

Dirigible, dont l’idée de départ revient à un officier de l’US Navy, raconte la rivalité, au départ amicale, de Frisky Pierce (Graves), pilote d’avion, et Jack Bradon (Holt), fanatique des dirigeables. Le premier, tête brûlée avide de gloire, néglige sa femme, qui est attirée par le second. Le scénario s’articule autour de deux expéditions vers le pôle Sud, l’une en dirigeable, l’autre en avion.

Plusieurs thèmes que l’on retrouvera plus tard chez Capra sont présents dans ce film de commande, de la description d’une communauté (ici l’US Navy, ailleurs les politiciens de Mr Smith au Sénat ou les voisins et amis dans La vie est belle) à l’exaltation de l’entraide, du rôle de la presse (comme dans L’Extravagant Mr Deeds) à la vision d’un rêve américain qui mêle idéalisme et patriotisme, la glorification de l’US Navy pouvant être rapprochée de la série des Why we fight tournés pendant la guerre par le lieutenant-colonel Frank Capra.

Si le film surprend au premier abord, force est pourtant de constater que Capra a su y apporter sa touche personnelle. Une scène est d’ailleurs révélatrice : au début du film, la Navy organise une grande journée de démonstration avec avions et dirigeables. Si Capra filme avec efficacité les séquences aériennes, il revient constamment aux personnages, pilotes ou spectateurs parmi la foule enthousiaste. Toujours, Capra ramène l’homme au centre et souligne le lien entre l’individuel et le collectif. Cette présence tangible de l’auteur Capra conduit finalement à voir en ce film mineur plus qu’une simple curiosité.

(Paru dans Libération du 12 avril 1997)

Dirigible (1931) de Frank Capra

Erwan Higuinen

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *